Comment toucher un complément de salaire ?

Info Coronavirus :Compte tenu de l’ampleur de la crise du Coronavirus en France, le gouvernement a décidé de reporter les réformes entreprises . C’est notamment le cas de la réforme des indemnités de chômage initialement prévue pour le 1er avril 2020, qui entrera en vigueur le 1er avril 2021.

Cette réforme ayant une incidence sur le montant des allocations de chômage, elle aura également une incidence sur le supplément salarial versé par Pôle Emploi. Cet article sera mis à jour dès que la réforme des allocations de chômage aura été mise en œuvre. Entre-temps, les informations présentes restent valables .

A lire en complément : Où Peut-on acheter Bitcoin ?

Salaire-accumulation-are vous permet de bénéficier de l’allocation de chômage dès la reprise de l’activité professionnelle. Cela est également possible si vous avez plus d’un employeur et que vous perdez un emploi tout en maintenant une ou plusieurs activités salariées.

Cette allocation complète la rémunération de l’activité du demandeur d’emploi. Cette possibilité d’ accumuler des ARE et des salaires vise à encourager les demandeurs d’emploi à retourner au travail même si la rémunération est inférieure à leur emploi précédent.

A lire en complément : Forex : quel levier choisir ?

Les conditions d’emploi cumulé et les règles de calcul sont fixées par la convention du 14 avril 2017 sur l’assurance chômage. Nous détaillons dans le reste de cet article les explications relatives au supplément Pôle Emploi lors de la reprise d’une activité salariée.

Afin de connaître les conditions d’obtention d’un supplément salarial Pôle Emploi, les modalités de calcul en fonction de votre situation, les étapes à prendre et la durée possible du cumul, consultez cet article.

Résumé

Quelles sont les conditions pour bénéficier du supplément Pôle Emploi ?

Comment l’AER et le salaire cumulatif sont-ils calculés ?

Récupération par simulation : comment évaluez-vous votre module complémentaire en ligne ?

Comment recevoir le supplément chômage pour la grappe d’emploi ?

Quelle est la période de paiement de l’allocation de reprise de l’emploi ?

Quelles sont les conditions pour bénéficier du supplément Pôle Emploi ?

Pour bénéficier de l’AER en tant que salaire supplémentaire de Pôle Emploi, vous devez bien entendu avoir droit aux allocations de chômage et rester sur la liste des demandeurs d’emploi.

AER et le salaire cumulatif peut se produire en deux cas :

  • Vous êtes en train de recevoir des indemnités de chômage et vous trouvez une activité salariée ou indépendante : Vous pouvez accumuler partiellement l’ARE et la rémunération de votre activité, quel que soit le volume horaire de votre nouvelle activité
  • Vous détenez plusieurs emplois et vous perdez un ou plusieurs emplois et conservez un ou plusieurs emplois

La reprise de l’activité peut avoir lieu dans le cadre d’une activité à temps plein, à temps partiel ou occasionnel et dans le cadre d’un contrat à durée déterminée (durée déterminée) ou d’une durée indéterminée (CDI).

Note :

Le contrat de sécurité professionnelle (PSC) pour les titulaires de permis économiques ne permet pas de combiner la rémunération de la nouvelle activité avec l’indemnité de sécurité professionnelle. Les bénéficiaires peuvent, sous réserve de conditions, bénéficier d’une aide spécifique, telle que Indemnité différentielle de reclassification (IDR) et prime de reclassement.

Comment l’AER et le salaire cumulatif sont-ils calculés ?

Pour rappel lors de votre inscription au chômage, Pôle Emploi détermine d’abord le montant de votre allocation journalière à laquelle vous avez droit (à partir de votre salaire journalier de référence) afin de déterminer le montant de l’ARE que vous recevrez chaque mois.

Dans le cadre d’un ARE cumulatif et d’un salaire, Pôle Emploi calcule le nombre de jours indemnisables en plus de la rémunération de votre activité . Le montant de votre indemnité journalière ne change pas.

La formule utilisée pour calculer les jours indemnisables (J) est la suivante :

  • J = (ARE mensuel — (rémunération brute de l’activité x 0,70)) /journalier
  • allocation

Pole Emploi paie les indemnités journalières correspondant au nombre de jours indemnisables arrondi à l’entier le plus proche (voir exemple de calcul ci-dessous).

Il y a un plafond cumulatif pour l’emploi et le chômage. Le total de vos nouvelles rémunérations et indemnités ne peut pas dépasser le montant mensuel du salaire journalier de référence (SJR). Le plafond de l’emploi cumulé et du chômage est calculé comme suit : SJR x 30,42

Si le plafond est atteint, le nombre de jours indemnisables est calculé en fonction de ce plafond par unité d’emploi.

Exemple de calcul d’un supplément salarial Pôle Emploi si vous reprenez une activité professionnelle : Vous percevez une indemnité journalière de 30 euros avec un salaire journalier de référence de 45 euros. Vous trouvez une activité salariée avec une rémunération brute mensuelle de 600 euros.

Pôle Emploi calcule le nombre de jours indemnisables que vous pouvez avoir pour le mois d’avril (30 jours) :

  • SONT mensuels en avril : 30 euros x 30 jours = 900 euros
  • Nombre de jours indemnisables (J) = (900 euros — (600 euros x 0,7)) /30 euros = 16

Pole Emploi vous versera un supplément salarial équivalent à 16 jours indemnisables :

  • 16 jours x 30 euros (indemnité journalière) = 480 euros

Le plafond de cumul de l’emploi et du chômage devrait alors être déterminé :

  • Le plafond cumulé est : 45 euros (votre SJR) x 30,42 = 1.368,90 euros

Dans votre cas, les indemnités cumulées (480 euros 600 euros = 1 080 euros) sont inférieures que le plafond (1.368,90 euros). Vous pouvez ainsi accumuler la rémunération pour votre activité (600 euros) et vos allocations (480 euros).

Cas particulier de chômage cumulé — salaire en cas de perte de l’un de vos emplois : Si vous perdez un de vos emplois, vous pouvez bénéficier pleinement de l’AER calculé. Le salaire journalier de référence, la base de calcul de l’AER, est déterminé en fonction de la rémunération de votre emploi perdu.

En ce qui concerne le supplément salarial Pôle Emploi pour les micro-entrepreneurs (anciennement auto-entrepreneurs ), vous pouvez consulter toutes les modalités sur la façon d’accumuler l’AER et l’auto-entreprise dans cet article consacré au sujet.

Récupération par simulation : comment évaluez-vous votre module complémentaire en ligne ?

Si vous le souhaitez, Pôle Emploi vous permet de faire une simulation en cas de récupération partielle de l’activité gratuitement . Cela ne prend que quelques minutes.

Récupération de travail de simulation Tout ce que vous devez faire est de savoir :

  • Votre salaire journalier brut moyen : Vous pouvez le trouver sur votre espace personnel ou sur les certificats de droits que vous avez reçus
  • Votre indemnité journalière brute : elle se trouve sur vos avis de paiement
  • Gains bruts de votre nouvelle entreprise

Il est important de se rappeler qu’il s’agit d’une estimation de votre supplément salarial par Pole Emploi . Seul un examen de votre dossier peut permettre de déterminer d’une certaine manière vos droits.

Comment recevoir le supplément chômage pour la grappe d’emploi ?

Si vous revenez à une activité d’emploi et de recevoir un chômage supplémentaire, vous devez rester sur la liste des demandeurs d’emploi. Cela signifie faire votre mise à jour mensuelle selon le calendrier officiel.

Dans le cadre d’une reprise de l’allocation de travail :

  • Vous devrez indiquer le nombre d’heures travaillées au cours du mois
  • Indiquez la rémunération brute de votre entreprise

Pour une activité salariée, vous devez également envoyer à Pôle Emploi une copie de votre relevé de salaire, de votre chèque de service d’emploi ou de votre certificat d’employeur émis à la fin de votre contrat de travail pour justifier le montant déclaré.

Si vous n’avez pas les pièces justificatives lors de la déclaration mensuelle, un paiement intermédiaire sera effectué correspondant à 80 % de l’allocation due . L’ajustement est effectué à la prochaine paiement si la preuve a été fournie. En l’absence de preuve, le paiement intermédiaire est recouvré.

Vous avez trois options pour transmettre vos pièces justificatives à Pole Emploi :

  • Scannez et téléchargez vos identifiants dans votre espace personnel sur www.pole-emploi.fr. Les documents doivent être envoyés dans la section « Mes échanges avec Pôle Emploi »
  • Numérisez et téléchargez vos documents via l’application « My Space »
  • Envoyez vos documents par courrier reporté : Attention, les documents ne doivent pas être remis à votre agence habituelle mais l’ adresse de destination dépend de votre emplacement géographique (voir ci-dessous). N’oubliez pas d’indiquer votre ID de pôle de travail à 8 chiffres sur chaque photocopie

Où adresser vos pièces justificatives pour percevoir l’allocation pour la division d’emploi ?

Adresse

95

Départements concernés
EMPLOIS POTEAU — TSA -40003 33 625 BORDEX CEDEX 9 01, 04, 05, 06, 09, 11, 12, 13, 20, 24, 30, 31, 32, 33, 34, 38, 40, 46, 47, 48, 64, 65, 66, 73, 74, 81, 82, 83 et 84
EMPLOIS PÔLE — TSA 17598 62 072 ARRAS CEDEX 02, 08, 10, 14, 18, 21, 22, 25, 27, 28, 29, 35, 36, 37, 39, 41, 44, 45, 49, 50, 51, 52, 53, 54, 55, 56, 57, 58, 59, 60, 61, 62, 67, 68, 70, 71, 72, 76, 80, 85, 88, 89 et 90
TRAVAIL DE POTEAU — TSA 61148 35 902 RENNES CEDEX 9 03, 07, 15, 16, 17, 19, 23, 26, 42, 43, 63, 69, 75, 77, 78, 79, 86, 87, 91, 92, 93, 94 et
OFFRES D’EMPLOI SUR POTEAU -TSA 50001 97195 MAHAULT BAIE CEDEX Guadeloupe
EMPLOIS DE POTEAU — TSA 70005 97288 LE LAMENTIN CEDEX Martinique
EMPLOIS DE POTEAU — TSA 40101 97301 CAYENNE CEDEX Guyane
EMPLOIS DE POTEAU — TSA 10072 97462 SAINT-DENIS CEDEX Réunion et Mayotte

Pour un traitement rapide et un suivi de votre dossier, il est conseillé d’envoyer vos pièces justificatives via le site Pôle Emploi ou l’application « Mon espace ». En cas de doute ou de problème, n’hésitez pas à contacter Pôle Emploi en cliquant ici.

Quelle est la période de paiement de la reprise de l’allocation d’emploi ?

L’ accumulation d’allocations de chômage et de salaires est possible dans la limite de la durée de vos droits. Seuls les jours rémunérés sont dépensés de la durée totale de votre indemnité.

Votre bonne date de fin est donc reportée. Vous pouvez bénéficier de l’accumulation jusqu’à épuisement de vos droits.

Prenons un exemple : à compter du 1er janvier 2021, vous recevez 300 jours d’allocation pour retour à l’emploi. Vous êtes actif en janvier. En parallèle, vous percevez une indemnité équivalant à 10 jours d’indemnité journalière.

À compter du 1er février 2021, votre période de rémunération à l’AER est de 290 jours (300 jours — 10 jours). Dans cette situation, vous serez donc en mesure de bénéficier du cumulatif « salaire et chômage » pendant 30 mois.

Afin de communiquer sur l’indemnité cumulative et l’indemnité salariale, l’Unedic propose une vidéo qui présente le principe du régime :

Crédit photo : © andranik123 et GRKI/Fotolia

3.4 / 5 ( 9 votes )

Show Buttons
Hide Buttons