Quels sont les points à vérifier avant l’achat d’un bien immobilier ?

Lors d’une opération de cession immobilière, les deux parties essaient chacune de faire des bénéfices. Très souvent, le vendeur cherche à céder son bien immobilier à un prix plus élevé que sa valeur réelle. Or, acheter un bien immobilier neuf ou ancien n’est pas un petit projet. Il est alors capital pour le futur acquéreur de bien se renseigner et de vérifier certains critères importants avant de conclure l’opération. Voici quelques conseils à prendre en compte avant de décider si vous devez finaliser l’acquisition du bien convoité.

Étudier le marché immobilier et vérifier l’état du bien

L’une des premières choses auxquelles il faut penser lorsqu’on envisage d’acheter un bien immobilier est de le comparer aux biens similaires en vente sur le marché dans la même période. L’objectif étant de savoir si le prix de vente du bien immobilier est juste.

A lire aussi : Présentation du statut de SCI familiale

Pour ce faire, n’hésitez pas à vous rendre dans les agences immobilières environnantes ou à lire les annonces immobilières sur internet. Il est également possible d’avoir les statistiques du marché auprès des professionnels du secteur. Vous pourrez avoir le prix au mètre carré de la commune dans laquelle se trouve le bien que vous convoitez. Toutes ces informations vous aideront à vous assurer que vous achetez au prix du marché.

En outre, l’état général du bien immobilier ainsi que son environnement peuvent avoir un grand impact sur la valeur d’un bien. Même si certains défauts se remarquent immédiatement, retenez aussi que d’autres ne sont pas visibles d’un coup. Il convient alors de prendre en compte l’état du bien lorsque vous vérifiez que le prix fixé par le vendeur est juste. Vous pouvez faire l’estimation tout seul après une visite, la confier à un professionnel ou simuler l’achat en utilisant un simulateur virtuel. Ces outils en ligne permettent à de nombreux acheteurs de connaître en quelques clics le prix des biens immobiliers qu’ils convoitent.

A lire aussi : Comment vendre un bien immobilier rapidement ?

S’assurer que le coût total de l’acquisition et de rénovation convient à son budget

Lors des négociations pour l’achat d’un bien, l’acheteur porte généralement l’attention sur le prix de vente seul. Pourtant, il y a aussi les frais de notaire, et, si la maison n’est plus toute neuve, les frais de rénovation qui s’ajouteront au prix de vente. Vous pouvez vous renseigner auprès d’un notaire pour avoir une estimation des frais de notaire à payer.

En ce qui concerne les frais de rénovation, vous pouvez le demander à votre agent immobilier ou contacter des professionnels pour un devis des travaux à faire. Pour ne pas avoir une mauvaise surprise, il est primordial de se renseigner pour avoir une idée précise sur le coût total de l’opération. Vous pourrez alors vous assurer que cela correspond à votre budget et entre dans vos plans.

Vérifier les dépenses énergétiques du bien immobilier

Un autre point capital à vérifier avant de conclure un achat de bien immobilier est la dépense énergétique de celui-ci. En effet, sur toutes les annonces immobilières, vous retrouverez toujours les diagnostics de performances énergétiques (DPE) du bien en vente. Il est fortement recommandé d’y prêter attention lors de l’achat d’un bien.

La première lettre vous informe sur la consommation énergétique. Par contre, la seconde correspond au taux d’émission de gaz à effet de serre. Les notes vont de A (la meilleure note) à G. La note A est presque toujours décernée à l’immobilier neuf livré récemment. En ce qui concerne l’immobilier ancien, les notes vont logiquement de B à G. Si vous tombez sur un bien immobilier avec une note à partir de la note E, sachez que celui-ci est énergivore.