Achat immobilier 2022 : comment financer le projet ?

La constitution d’un dossier de prêt immobilier est une phase inéluctable de l’achat immobilier. Tout peut s’arrêter à ce stade si le profil de l’emprunteur n’est pas en accord avec les conditions des établissements bancaires. Découvrez comment cela marche.

Le crédit immobilier : un passage obligé pour l’achat immobilier

A voir aussi : Déménager à Angers : le guide du logement

Acheter un bien immobilier nécessite la mobilisation d’un budget conséquent. À moins d’avoir un apport personnel suffisant, l’obtention d’un prêt immobilier est obligatoire pour la grande majorité des foyers. Le crédit immobilier peut être accordé pour faire l’acquisition d’une maison, d’un appartement ou d’un terrain.

Un crédit immobilier peut également servir pour des réparations ou pour de la rénovation. Dans tous les cas, les banques et les organismes de prêt n’accordent pas facilement ce type de financement. Actuellement, les taux d’intérêt appliqués sont particulièrement bas. Vous pouvez facilement évaluer votre éligibilité à un crédit immobilier si vous avez un projet d’achat immobilier en tête.

A découvrir également : Quels sont les taux de crédit immobilier à la caisse d’épargne ?

La capacité d’emprunt : la condition sine qua non du crédit immobilier

Quel que soit l’organisme de prêt que vous solliciterez, votre capacité d’emprunt est le premier paramètre à étudier. Dans le cadre de cette évaluation, l’établissement bancaire passera au peigne fin l’ensemble de vos revenus. Seront pris en compte tout ce qui est salaire, revenus locatifs, pensions ainsi que bénéfices industriels et commerciaux.

Pour déterminer la capacité d’emprunt d’un profil d’emprunteur, la banque soustrait le total des charges de ses ressources. La banque détermine à partir du résultat de ce calcul ce qu’est le taux d’effort. Afin que vous puissiez bénéficier d’un crédit immobilier, ce taux d’effort ne doit pas dépasser les 30 à 35% du revenu de l’emprunteur.

Aucun droit au crédit pour le prêt immobilier

Désormais, les banques ne peuvent accorder aux emprunteurs un crédit immobilier à des emprunteurs dont le taux d’effort est au-delà de 35%. Par ailleurs, la durée totale accordée pour le remboursement du prêt ne doit pas dépasser 25 ans. Cependant, ce n’est pas parce que votre capacité d’emprunt est en deçà de ce seuil qu’une banque est dans l’obligation de vous accorder un prêt.

Où trouver le financement nécessaire pour votre projet ?

Avec une bonne capacité d’emprunt, l’emprunteur peut frapper à la porte de plusieurs banques classiques. Il est recommandé de comparer les différentes offres de ces banques. D’ailleurs, il ne faut pas oublier les offres des banques en ligne qui sont souvent plus compétitives. Parmi les banques traditionnelles, vous avez la Banque Postale, BNP Paribas ou encore Crédit agricole. Ces différentes banques ont ouvert depuis des années leurs propres banques en ligne.

Vous avez Fortuneo, Hello Bank ou encore Bforbank. Pour connaître l’éligibilité de votre dossier, vous trouverez une calculette sur e-immobilier du Crédit Agricole. Le site vous propose même d’autres simulateurs. Vous pouvez par exemple y trouver un outil pour la simulation de votre éligibilité au PTZ et d’autres aides financières de l’Etat. Sur les sites des autres banques, vous avez également accès à ce genre d’outils. Tout ce qu’il vous reste à faire c’est de faire la comparaison afin de choisir la banque la plus intéressante.