Est-ce que un tampon peut tuer ?

Pour garantir l’hygiène corporelle des femmes lors de leurs menstrues, de nombreuses solutions sont utilisées. Au nombre de ceux-ci, il y a les culottes menstruelles, les couches hygiéniques pour femme et les tampons. Des trois solutions, chaque femme à sa préférence. Cependant les tampons sont les dispositifs les plus utilisés puisque généralement ceux-ci ont une forte capacité d’absorption pour un excellent confort. Mais dans ces cas il est possible qu’une utilisation trop prolongée puisse entrainer de graves complications. Découvrez dans cet article s’il est possible que le tampon puisse entrainer la mort.

De quoi sont faits les tampons ?

Le tampon est un dispositif de forme cylindrique et avec des dimensions facilitant son insertion dans le sexe de la femme. Un petit fil disponible permet de le retirer lorsque le temps d’utilisation conseillé est atteint. En effet, les tampons sont des dispositifs qui sont conçus a de coton et de quelques éléments plastiques de synthèse. ^

A voir aussi : Combien de temps devriez-vous tenir votre pose de yoga ?

Le coton est mélangé à de la viscose, le tout entouré d’un film composé de polypropylène, de polyéthylène et de polyester. Ce film permet d’obtenir une structure compacte et permet d’utiliser le tampon sans craindre de laisser des fibres de cotons dans le vagin. Ce film est par conséquent perméable afin de permettre au sang de le traverser et d’être absorbé par le coton.

Selon certains spécialistes, il est probable que les tampons pour femmes contiennent des produits chimiques qui peuvent se montrer dangereux pour la femme. Même si la majorité de ces produits sont inconnus, il faut penser quand même à faire attention à son utilisation.

A voir aussi : Comment choisir sa mutuelle santé ?

Est-ce que les tampons sont dangereux ?

De nombreux spécialistes se sont penchés sur la composition chimique des tampons. Il faut noter que ces tampons peuvent parfois contenir des parfums ou des produits chimiques utilisés pour le traitement des fibres. Mais ces produits chimiques ne provoquent souvent que des allergies dans la majeure partie des cas.

Mais chez les femmes qui sont porteuses de staphylocoques dorés, un choc toxique peut survenir. Il faut savoir que dans certains cas le fluide menstruel de la femme peut rester bloquer et favoriser la circulation d’une toxine dangereuse. C’est là qu’intervient un choc toxique qui doit être immédiatement soigné pour éviter que le pire n’arrive.

Aux États-Unis par exemple, plus d’une centaine de femmes ont trouvé la mort à cause d’un choc toxique provoqué par les tampons. Face à cette situation, des mesures ont été prises par le gouvernement qui a dû retirer la marque de tampon responsable de ce phénomène. Il faut aussi noter que le choc toxique peut provoquer l’amputation d’un membre.

Quelle est la meilleure façon d’utiliser un tampon

Lorsque vous devez choisir un tampon pour vos menstrues, il faut toujours penser à choisir celui qui est le plus naturel. Même si pour la plupart du temps toutes composantes ne sont pas citées, il faut choisir ceux qui n’ont aucun tampon. Déjà avec cela vous limitez le risque d’allergie. Aussi, pour éviter tout risque de choc toxique, il faut éviter au maximum de porter un tampon pendant plus de 4 heures. Choisissez aussi des tampons à base de produits naturels qui vous seront très avantageux.