Sang dans les urines, quand faut-il s’inquiéter ?

‍La présence de sang dans les urines n’est pas normale, et bien qu’il ne sert à rien de s’alarmer sans raison, il est toujours recommandé de consulter un spécialiste, que ces traces de sang soient régulières ou spontanées. La plupart du temps un simple traitement sans conséquence règlera le problème, mais pour éviter de passer à côté d’une pathologie plus grave, il est très important de rapidement consulter. Nous vous expliquons dans cet article les symptômes et les pathologies associées à une hématurie (du sang dans les urines).

Quand le sang dans les urines est-il un signe de pathologie ?

La présence de sang dans les urines est toujours un sujet d’inquiétude. Cependant, il est important de se rappeler qu’une petite quantité de sang peut être totalement inoffensive. Le sang peut apparaître dans les urines pour plusieurs raisons différentes. Certaines d’entre elles sont totalement bénignes et passeront sans aucun traitement. D’autres sont plus graves et nécessitent une attention médicale rapide. Il est important de savoir ce qui est normal et ce qui ne l’est pas en matière de sang dans les urines. De cette façon, vous serez mieux informé et plus à même de juger si vous devez consulter un médecin ou non. Lorsqu’une hématurie est régulière dans le temps, alors que vous n’avez subi aucune chirurgie, ni aucun traumatisme, il est probable qu’il s’agisse d’une pathologie et vous devez rapidement consulter. Les symptômes peuvent faire penser à une simple infection urinaire, mais dans les faits ils seraient identiques à des symptômes de cancer de la vessie.

A lire en complément : Les meilleurs types de matelas pour le mal de dos

Symptômes associés à l’hématurie

En cas de présence de sang dans les urines, vous pouvez remarquer que vos urines sont de couleur plus foncée que d’habitude. Vous pouvez également remarquer la présence de sang dans la cuvette de vos toilettes après avoir uriné. Dans les deux cas, assurez-vous de ne pas vous être blessé ou coupé au niveau de vos parties intimes, et si vous constatez que le sang provient bien de vos urines, vous devez consulter votre médecin. Certains symptômes sont presque toujours associés à l’hématurie et justifient une attention immédiate. Ces symptômes sont les suivants : caillots de sang dans l’urine, forte douleur persistante dans le bas du dos, sang dans l’urine chez l’homme sans cause évidente comme une infection, et sang dans l’urine chez la femme sans cause évidente. Ces symptômes doivent être évalués et surveillés de près. Si l’un de ces symptômes est présent et persistant, la consultation d’un médecin doit être une priorité absolue.

Infections des voies urinaires et hématurie

L’une des causes les plus fréquentes d’hématurie est une infection des voies urinaires (IVU). Les voies urinaires comprennent les reins, la vessie et l’urètre. Une infection urinaire se produit lorsque des bactéries infectent les reins ou la vessie. Les infections urinaires sont très fréquentes chez les femmes et les hommes âgés qui ont des problèmes de voies urinaires et peuvent être le signe d’une maladie rénale. Chez les hommes de moins de 40 ans, les infections urinaires sont rarement dues à une maladie rénale. Elles sont également très fréquentes chez les jeunes enfants, mais sont rares chez les bébés. Les infections urinaires sont généralement faciles à diagnostiquer et à traiter. Si vous souffrez d’hématurie et que l’on vous a récemment diagnostiqué une infection urinaire, il est important de parler avec votre médecin des autres traitements dont vous pourriez avoir besoin pour éviter qu’une infection urinaire ne se reproduise à l’avenir.

A lire aussi : Quel sport pratiquer quand on a une hernie discale ?

Hématurie et cancer de la vessie

L’hématurie est l’un des symptômes les plus courants du cancer de la vessie. Cependant, il est important de noter que de nombreuses personnes atteintes d’un cancer de la vessie n’ont jamais de sang dans les urines, et que de nombreuses personnes souffrant d’hématurie n’ont pas de cancer de la vessie. Lorsque le sang dans les urines est dû à un cancer de la vessie, il n’est généralement présent qu’en petites quantités. Par conséquent, si votre médecin trouve du sang dans vos urines, vous devez subir un test de dépistage du cancer de la vessie. Parmi les autres tests de dépistage du cancer de la vessie, citons l’analyse d’urine, la cystoscopie, l’échographie et le scanner. Si vous avez des antécédents familiaux de cancer de la vessie, si vous avez plus de 55 ans, si vous êtes exposé à des produits chimiques toxiques dans le cadre de votre travail ou si vous souffrez d’une maladie qui entrave la capacité de votre vessie à se vider, vous devriez discuter avec votre médecin de la possibilité de subir un test de dépistage du cancer de la vessie. En général, toutes les personnes âgées de plus de 50 ans devraient subir une analyse d’urine une fois par an pour dépister le cancer de la vessie et d’autres maladies.

Calculs rénaux et hématurie

Les calculs rénaux sont de petits dépôts minéraux qui se forment dans les reins. Environ 10 % des personnes souffrant de calculs rénaux présentent également une hématurie. Si vous avez du sang dans les urines et des calculs rénaux, ces derniers peuvent en être la cause. La présence de sang dans les urines est souvent un signe de présence de calculs rénaux. Si l’hématurie est causée par des calculs rénaux, il peut y avoir d’autres symptômes comme des douleurs dans le dos, le bas-ventre ou l’aine, des nausées, des vomissements, de la fièvre ou l’impression d’avoir besoin d’uriner souvent. Si vous présentez une hématurie et l’un de ces symptômes, vous devez consulter immédiatement votre médecin.

Problèmes de prostate et hématurie

Les problèmes de prostate qui provoquent une hématurie comprennent les infections bactériennes de la prostate (prostatite), l’hypertrophie de la prostate (appelée hyperplasie bénigne de la prostate ou HBP) ou le cancer de la prostate. La prostatite est une infection de la prostate qui est le plus souvent causée par des bactéries. Elle peut provoquer des douleurs dans le bas du dos et des difficultés à uriner. Si vous présentez une hématurie et des symptômes liés à la prostate, un médecin doit vous examiner pour détecter les deux maladies. L’HBP est l’affection de la prostate la plus fréquente chez les hommes de plus de 50 ans. L’HBP n’entraîne pas de cancer de la prostate et ne provoque pas de douleur.

En conclusion, la présence de sang dans les urines n’est pas normale, et il est toujours important de consulter son médecin à ce sujet. Si, la plupart du temps, un simple traitement résout le problème, certains symptômes associés à l’hématurie méritent une attention immédiate. Il est important de savoir ce qui est normal et ce qui ne l’est pas en matière de sang dans les urines, afin de mieux informer votre médecin et de vous assurer qu’il comprend ce que vous ressentez.