Récupérer ses points de permis avec un stage de récupération

Pour récupérer vos points de permis, vous n’êtes pas obligé d’attendre la récupération automatique qui peut prendre plusieurs mois. Le stage de récupération est une solution qui vous permet de récupérer quatre points dans les plus brefs délais, soit en 2 jours. Découvrez de quoi il en retourne dans les lignes suivantes.

Pourquoi opter pour un stage de récupération de points de permis ?

Si on peut récupérer les points de permis automatiquement, pourquoi devrait-on payer pour un stage ? En effet, quel que soit le nombre de points perdus, la récupération est automatique tant que toutes les conditions sont respectées. Cependant, la durée de récupération automatique est assez longue. Elle peut aller de six mois à trois ans, en fonction de la classe de l’infraction. Néanmoins, cela peut aller jusqu’à 10 ans si de nouvelles infractions sont commises entre-temps. D’où l’intérêt d’un stage de permis à points.

A lire en complément : Comment réussir l’installation et la gestion d’une borne de recharge de voiture électrique 

En fait, un stage de récupération de permis ne se tient que sur deux jours consécutifs. À l’issue de la formation, vous pouvez récupérer jusqu’à 4 points directement. Ce sera effectif dès le lendemain du stage.

Déroulement d’un stage de récupération de points

Le stage de récupération de points de permis dure, généralement, 14h étalées sur deux jours. Il s’agit d’une formation où un psychologue et un expert en sécurité routière agréé vont faire une sensibilisation sur la sécurité et les dangers routiers, ainsi que sur les risques d’une infraction.

A voir aussi : Comment faire pour annuler une carte grise ?

La constitution du programme dépend de l’organisme formateur, mais il y a toujours des partages et des études de cas entre les stagiaires et les formateurs. Aucun examen ou contrôle de connaissance n’est nécessaire pour réussir le stage. Néanmoins, il faut être assidu et ponctuel pour qu’il soit validé.

Conditions pour participer à un stage volontaire de récupération de points

D’abord, il faut noter que la participation à un stage de récupération de points est une option facultative. Sauf pour les jeunes conducteurs qui ont reçu une contravention valant un retrait de plus de 3 points. À ce niveau, le stage de récupération de points est incontournable.

Pour participer à un stage volontaire de récupération de points permis, voici certaines conditions à respecter :

  • Votre permis doit être valide.
  • Il faut avoir perdu des points sur votre permis de conduire pour suivre le stage.
  • Si vous avez votre permis depuis plus de 3 ans, vous devriez avoir entre 1 et 8 points sur votre permis.
  • Si vous avez un permis de moins de 3 ans, l’infraction doit être à 1 ou à 2 points.
  • La dernière fois que vous avez participé à un stage de récupération de points de permis doit dater de plus d’un an.

À noter : avant de souscrire à un stage de récupération de points de permis, il est conseillé de consulter votre solde de points. Il faut également connaître les points retirés lors d’une infraction. Le stage est surtout conseillé si vous avez 6 points ou moins sur 12. Vu que la participation à un stage de récupération est possible sous condition, il faut adopter la meilleure stratégie afin de ne participer que quand c’est nécessaire.