La reprise de la conduite après une intervention chirurgicale gynécologique

Une intervention chirurgicale gynécologique comme l’hystérectomie est assez importante pour changer le cours de votre vie. Néanmoins, vous pourrez reprendre le cours normal de votre vie dans les 6 semaines après l’intervention. D’ailleurs, vous n’avez pas à attendre aussi longtemps avant de reprendre le volant et conduire votre voiture. Il n’en est pas de même pour les autres activités du quotidien.

L’hystérectomie : intervention chirurgicale gynécologique lourde

Plusieurs femmes subissent une hystérectomie ou une ablation chirurgicale de l’utérus pour des raisons aussi variées que l’adénomyose, le prolapsus génital ou le cancer. L’hystérectomie peut être partielle si on laisse le col de l’utérus en place. Elle est totale si le col de l’utérus est retiré avec l’utérus. Notez que dans le cadre d’une hystérectomie, il est également possible que les ovaires et les trompes aient à être retirés.

A lire également : Qu'est-ce qu'un appareil dentaire auto-ligaturant ?

En règle générale, une intervention chirurgicale gynécologique comme l’hystérectomie dure environ 6 heures. Pour ce qui est de la période de convalescence, il faut compter au moins 6 semaines. Si vous vous demandez quand vous pourrez conduire après une hystérectomie, voici un article ultra détaillé sur hystérectomie et voiture stipulant qu’il faut attendre jusqu’à au moins deux semaines avant de reprendre le volant.

A voir aussi : Quel est le meilleur produit CBD ?

Reprise de la conduite d’une voiture après une hystérectomie et antidouleurs

Tout de suite après une intervention chirurgicale gynécologique comme l’hystérectomie, vous vous sentez généralement fatiguée. Dépendamment du type exact de l’intervention chirurgicale que vous avez subie, vous pouvez ressentir des douleurs et des gênes plus ou moins handicapantes au niveau du bas ventre, du bassin, du vagin et/ou des fesses. Tant que vous ressentez ces douleurs, il est impossible de penser à conduire votre voiture après une hystérectomie.

Les douleurs et les gênes ressentis après une intervention chirurgicale gynécologique comme l’ablation de l’utérus ne s’estompent qu’au bout de deux semaines environ. Certaines femmes ne ressentent plus aucune douleur au bout d’une semaine environ. Toutefois, tant que vous prenez des antidouleurs – souvent à effet sédatif – il est fortement déconseillé de conduire votre voiture après une hystérectomie.

Remarques :

Notez que votre assurance auto peut inclure certaines restrictions quant à la reprise de conduite après une intervention chirurgicale gynécologique comme l’hystérectomie.

Reprendre doucement les activités après une hystérectomie

L’hystérectomie est une opération intimidante, certes. On ne peut pas dire qu’il s’agit d’une intervention chirurgicale gynécologique totalement dépourvue de séquelles. Cependant, ces séquelles sont quasiment insignifiantes si vous suivez les indications de votre médecin. Si vous ne conduisez pas votre voiture avant deux semaines après l’hystérectomie, vous ne devriez avoir aucun souci de complication qui serait liée à la reprise de conduite.

En règle générale, il est conseillé d’attendre au moins 6 semaines pour reprendre le rythme de votre vie d’avant l’opération. Pour retrouver doucement ce rythme par contre, il faut vous exercer petit à petit au quotidien. Pour cela, il n’y a rien de mieux que la marche au quotidien. Il est inutile de prendre des risques avec des exercices de renforcement comme le jogging, l’aérobie ou encore la marche rapide dans les 6 semaines qui suivent l’opération.