Est-il dangereux de partir au Kenya ?

Les endroits à éviter lors de votre séjour au Kenya

**** © Photo Istock Toutes les régions du Kenya ne sont pas égales en termes d’insécurité. Certaines, très touristiques, comme les stations balnéaires, bénéficient d’une sécurité accrue et accueillent les visiteurs. D’autres sont moins sûrs. Dans ce contexte, le ministère des Affaires étrangères déconseille :

  • L’est du pays et, en particulier, l’ensemble de la zone frontalière avec la Somalie . En fait, la menace d’attaques est particulièrement importante, sans parler des affrontements entre tribus rivales, qui peuvent également être très impressionnants.
  • Comtés de Turkana et Marsabit , en raison du banditisme armé.
  • Enfin, certains quartiers de Nairobi , tels que Pangani, Eastleigh et Kibera.

Il est également recommandé de ne pas s’approcher dans un rayon de 50 kilomètres de la côte du comté de la rivière Tana et de la côte du comté de Kilifi car le risque d’enlèvement y est particulièrement élevé.

A découvrir également : Ou acheter cigarette électronique jetable ?

Lisez aussi : Quels vaccins aller au Kenya ?

Précautions à prendre dans le reste du pays

***** 1 © Photo Avec ces informations à l’esprit, nul besoin de sombrer dans la paranoïa : avec un peu de bon sens et de vigilance, vous pouvez passer un excellent séjour au Kenya. Cependant, ces conseils peuvent être d’une grande aide si vous devez faire face à ce que l’on appelle un « crime mineur » :

A voir aussi : Pourquoi solliciter les services d’une structure de désinsectisation ?

Méfiez-vous des pickpockets, notamment dans les transports en commun. Pour éviter de vous faire voler, gardez vos papiers et votre argent dans des poches sûres ou difficiles d’accès.

Si vous conduisez en voiture, ne laissez pas d’objets visibles lorsque vous quittez le véhicule.

La nuit, ne sortez pas à pied ou au volant de votre propre véhicule. Si vous devez vous déplacer dans la ville, optez pour un taxi .

Méfiez-vous également des escroqueries  : ne vous laissez pas berner par de faux réfugiés ou des enfants mendiants. Si vous voulez faire un bon hazina en leur faveur, vous préférez donner de la nourriture plutôt que de l’argent.

© Photo En règle générale, et quel que soit l’âge ou le sexe, il sera conseillé d’être discret et de s’habiller sans ostentation. Évitez de sortir toute la panoplie du touriste pour ne pas devenir une cible, plus il est facile de l’identifier. Si, malgré tout, vous êtes victime d’un vol qualifié ou d’une agression, il est conseillé de ne pas résister, de donner ce qu’on vous demande de céder et de donner à vos agresseurs une chance de fuir.

Lisez aussi : Quels sont les pays ? dangereux pour les touristes ?