Adoptez une délicieuse pintade pour vos repas familiaux

Cette volaille délicieuse, à la chair ferme et juteuse, est souvent oubliée de notre alimentation. Elle est servie principalement durant les fêtes. On la remplace volontiers par le poulet ou la dinde. Avec sa chair tendre et subtile, entre des saveurs de gibier et de volaille, elle est dotée d’excellentes qualités nutritionnelles.

La pintade offre un faible apport calorique

La pintade arrive à point nommé pour varier les plaisirs de la table et pour changer les habitudes culinaires. Avec un budget raisonnable, elle fait figure de bonne élève alliant tradition et originalité. La pintade permet de passer de bons moments gustatifs. Si vous cliquez ici, vous pourrez constater qu’elle s’adapte à toutes les situations, grâce à son petit format, elle est parfaite pour 4 personnes. 

A découvrir également : Quatre idées de cadeaux originales à offrir pour la fête des Mères

  • La France est considérée comme étant le premier pays producteur de pintades.
  • Elle est facile à cuisiner. Elle se prête à tous les modes de cuisson : au four, à la cocotte, en papillote, au barbecue, à la plancha.
  • La pintade mérite de se retrouver dans nos assiettes, car elle est aussi peu calorique.
  • Sa viande est riche en fer, en zinc, en vitamines.

La pintade est disponible toute l’année entière ou découpée, fraîche, sous vide ou surgelée. Cette volaille est élevée durant 70 jours. Sa chair est plutôt brune comme celle d’un gibier. La pintade est l’une des volailles les plus légères avec ses 170 calories pour 100 grammes. Pour les sportifs, les personnes qui veulent perdre du poids, la pintade est une alliée. Elle s’accorde aussi bien avec une cuisine traditionnelle, des légumes qu’à des préparations plus originales avec des agrumes, des noix, des pistaches. C’est la reine du sucré salé. Sa chair sera mise en valeur avec un vin blanc sec ou moelleux. Si vous cherchez une viande pour votre prochain repas, pourquoi ne pas cuisiner une pintade ?

A lire en complément : Quand reprendre les essais après une fausse couche ?