Comment créer une structure d’accueil petite enfance ?

Vous êtes passionné par le monde de la petite enfance et avez décidé d’ouvrir une structure ? Ce projet est une bonne idée d’autant plus que la France souffre d’une pénurie de crèche pour les enfants. Avant de vous lancer, il est important de préparer votre projet. Quels sont les critères pour ouvrir une structure d’accueil petite enfance ? Quelles sont les étapes les plus importantes pour démarrer avec cette structure ?

Critères pour ouvrir une crèche

Les structures d’accueil de la petite enfance sont classées selon leur taille.

A lire aussi : Pourquoi solliciter les services d’une structure de désinsectisation ?

Ouvrir une micro-crèche

Il n’est pas nécessaire d’avoir un certain diplôme pour ouvrir votre structure d’accueil petite enfance. Contrairement à la crèche classique, il n’y a aucune obligation de nommer un gestionnaire professionnellement qualifié. Seul le personnel technique responsable du support technique de l’installation doit être nommé. Si ce professionnel n’est pas titulaire d’un diplôme d’État en éducation de la petite enfance, il organise des interventions auprès des éducateurs.

Ouvrir un jardin d’enfants

Vous n’avez pas besoin d’avoir un diplôme spécifique pour ouvrir une crèche sauf si vous avez l’intention d’exercer au sein de la structure. Un diplôme de la petite enfance est requis pour que les employés travaillent avec leurs enfants. Si vous gérez uniquement une crèche, il est impératif que vous laissiez la gestion de la structure à une personne qualifiée pour effectuer d’autres tâches.

A lire également : Qu’est-ce qu’une porte blindée à empreinte digitale ?

Étapes pour créer une structure d’accueil petite enfance

Plusieurs étapes sont nécessaires pour la création d’une structure d’accueil petite enfance. Elles peuvent se résumer comme suit.

Enquête environnementale autour de la structure

Avant d’ouvrir un une structure d’accueil de petite enfance, il est important d’enquêter sur les besoins de la zone dans laquelle la crèche sera située. L’étude porte sur :

  • Nombre de familles avec enfants de moins de 6 ans
  • Nombre de familles incapables de trouver une crèche
  • Conditions de travail et horaires de travail de la famille
  • Concurrence actuelle

Ces informations vous permettent de déterminer la pertinence et de valider le potentiel de votre projet.

Trouver un emplacement pour la structure

Le bâtiment doit être proche des principaux points de transit, des écoles et des infrastructures pour enfants et facilement accessibles. L’espace doit être conforme aux réglementations concernant les normes de finition, de sécurité et d’hygiène. En ce qui concerne les normes de sécurité, celles-ci comprennent :

  • L’aire de jeux qui doit être sécurisée et clôturée.
  • Les zones potentiellement dangereuses doivent être sécurisées.
  • Protection à des hauteurs de fenêtre inférieures à 90 cm du sol.
  • Poignées de porte à hauteur d’enfant (surtout en cas d’incendie).
  • Protection des éléments chauffants.
  • Prises et équipements électriques protégés.

Salles d’activités, chambre avec lits, toilettes, cuisine doivent être les composantes du bâtiment.

Il est indispensable de contacter la Mairie et son centre de crèche pour connaître les normes liées à la sécurité intérieure et extérieure.

Embaucher une équipe de professionnels de la petite enfance

Le nombre de personnes à recruter dépend de la taille de la crèche que vous souhaitez créer. Assurez-vous de suivre le processus de recrutement (de la notification de réussite au CDI). Il est également important de porter une attention particulière aux règles qui s’appliquent à l’encadrement des enfants.

Définir le statut juridique pour ouvrir une crèche

Vous pouvez choisir parmi une variété de formes juridiques pour ouvrir la crèche. Vous aurez le choix entre SAS, SARL ou une association. Pour faire votre choix, il est conseillé de consulter un notaire au sujet de la constitution de votre société. Car il peut vous conseiller sur la forme juridique qui convient le mieux à votre situation.

Préparer votre dossier

Une fois le projet mûri et l’établissement trouvé, les dossiers seront constitués et les démarches d’ouverture d’une garderie commenceront. Il est recommandé de contacter les services de la CAF et de la PMI (Protection Maternelle Infantile) pour obtenir conseils et expertise.

Obtenir l’approbation officielle pour ouvrir la crèche

Si le médecin PMI donne un avis favorable, il faut attendre trois mois avant d’ouvrir la crèche. Ceci avec l’accord du président du conseil général du département. Une fois approuvé, il vous suffit de compléter le processus de constitution auprès de la Chambre de Commerce et du CFE (Centre de Formalités des Entreprises). L’affichage d’une annonce légale est obligatoire une fois que vous avez déterminé le statut de votre entreprise.