high-tech

Que vaut la Seat Tarraco FR TDI 200 chevaux ?

Avec les Ateca et Arona, Seat a vu sa gamme de VUS croître rapidement. Pour accompagner cette offre, voici le Tarraco qui peut accueillir jusqu’à 7 personnes. Direction Biarritz, point de départ d’un roadtrip qui nous mènera au désert de Bardenas. C’ est donc sur le parking de l’aéroport que je prends possession d’un Seat Tarraco 2.0 TDI 190ch Xcellence 4Drive DSG7 en couleur « Cayman Grey » très exactement. Oui, c’est un peu vert, mais selon le catalogue, c’est gris.

Conception

Évidemment, le Tarraco ne ressemble pas à ses petits frères. En effet, il inaugure le nouveau style de la marque.

A découvrir également : La souris Logitech MX Anywhere 3

J’ aime le nouveau front avec cette calandre plus sophistiquée et de nouveaux phares à LED qui donnent un look dynamique et presque agressif. Le capot n’est pas laissé derrière, avec deux grandes nervures visibles depuis le poste de pilotage. Une bonne nouvelle puisque nous risquons de trouver quelque chose de similaire sur le prochain Leon.

Avec une longueur de 4,75 m, ce SUV impose sur la route et le profil est plus massif.

A lire aussi : Qui est la femme de Nicolas Bedos ?

Au dos, une barre de lumière qui ne s’allume pas traverse le tronc, il est en fait une simple bande de plastique. Dommage aussi pour les faux revêtements d’échappement. Pourquoi t’embêter ? Un point positif, cependant, en ce qui concerne les feux à clignotants dynamiques.

Mon modèle de test avait les plus grandes jantes, elles sont 20″, qui remplissent bien les passages de roue. En fin de compte, l’ensemble est agréable à regarder.

Moteur

Sous le capot, nous trouvons un 2.0 TDI de 190ch. Un bloc connu dans le groupe VAG qui a beaucoup à faire ici puisque le Tarraco a plus de 1800 kg sur la balance. Cependant, le couple élevé de 400Nm et la traction 4 roues motrices permettent de grimper sans problème les Pyrénées qui séparent la France de l’Espagne.

Le 0 à 100 km/h est exécuté en 8 sec. À titre de comparaison, une Golf GTD avec le même moteur effectue l’exercice en 7,5 secondes, toujours…

Les consommations restent raisonnables grâce à un boîtier DSG qui n’hésite pas à passer à la vitesse suivante. Notez que pour le moment c’est le plus bloc puissant disponible pour le Tarraco.

À l’intérieur

Nous montons dans le Tarraco et nous nous asseyons bien au-dessus de tous les VUS. Là, vous faites face directement au cockpit numérique 10.25″, quel que soit le niveau d’arrivée, et il y a aussi l’écran multimédia placé comme une tablette au milieu du tableau de bord. Les couleurs ne sont pas gaies, mais le bon niveau de finition et le choix des matériaux apportent une atmosphère qualitative à l’ensemble.

L’ équipement de sécurité est très complet : les avertissements de collision avec assistance au freinage d’urgence et assistance au changement de voie sont de série, le régulateur de vitesse adaptatif est disponible sur les versions supérieures.

En option, nous trouvons un avertissement d’angle mort et d’intersections, la reconnaissance des panneaux de signalisation et l’assistance dans les embouteillages. De nombreuses aides au stationnement et caméras 360° sont également disponibles en option.

Le Tarraco est disponible en 5 et 7 places. J’avais ici la version 5 places, qui offre beaucoup d’espace pour les passagers et une boîte de déménagement.

À la roue

Seat voulait du dynamisme pour son Tarraco, le sport étant maintenant à Cupra. Et en effet, il est plutôt agréable de conduire. Drive Select dispose de 6 modes de conduite, avec le mode Sport habituel. Mais pour le tir, il n’y a pas de suspension habité, ce qui ne change pas beaucoup les sensations derrière le volant.

Quoi qu’il en soit, le Tarraco ne fait rien pagayer. Le rouleau est contrôlé et la conduite est même engagée dans les cols et autres lacets des Pyrénées.

Le système 4Drive peut envoyer 50 % de la puissance à l’essieu arrière lorsqu’il est trempé. Bien sûr, cela a des avantages sur le mouillé, mais aussi si vous aventurez dans la nature comme nous avons pu le faire dans le désert de Bardenas en Espagne. La traction intégrale était assez puissante pour nous permettre d’escalader une colline de gravier.

Le retour à Biarritz se fera par l’autoroute. Ce qu’il faut apprécier tout le confort que ce grand SUV offre.

Conclusion

Seat complète sa gamme récente de VUS d’en haut et répond désormais à toutes les familles tailles.

Joli, bien fini, agréable à conduire, le Tarraco est un bon SUV et probablement le siège le plus chic et le plus moderne.

Photos du Seat Tarraco

Notation

  • 7.8 Note Pour Style
  • Techno
  • Contre Poids
  • Fiche Techniques Sex Appeal8Life chez Bord9Performances7Plaisir de conduite 7 Seat Tarraco

    MOTEUR Type : 4 cylindres Position : Avant Alimentation : Turbo Cylindrée (cm3) : 1984 Puissance maximale (ch à tr/min) : 190 à 3500 Couple maximal (Nm à tr/min) : 400 à 1750 Transmission Intégrale Boîte de vitesses (boîte de vitesses) : Automatique (7) POIDS Fiche fabricant DIN à vide (kg) : 1816 Rapport poids/puissance (kg/ch) : 9.55 Performances Vitesse maximale (km/h) : 210 0 à 100 km/h : 8″0 Consommation des consommateurs Moyenne normalisée (L/100 km) : 5.6 CO2 (g/km) : 144 Pouvoir:11CV