Où se faire diagnostiquer autiste Asperger ?

Bonjour à tous, je m’appelle Juliana, je suis autiste Asperger et je travaille chez Koena depuis août 2018 en tant qu’auditeur e-accessibilité, mais quel est ce travail ?

Lire également : LeLynx.fr : comparaison d'assurance : auto, moto, habitation, santé, prévoyance

Définition de mon travail

e-accessibilité signifie que les outils, les technologies et les sites Web sont conçus et développés de manière à permettre aux personnes handicapées d’y accéder facilement et librement.

Mon travail consiste à prévisualiser les pages des sites Web pour déterminer s’ils répondent aux normes d’accessibilité.

A lire en complément : Testogen : pour qui et pourquoi ?

Pour cela, je suis basé sur un référentiel appelé le RGAA (General Repository for Improving Accessibility). Dans ce dépôt, nous avons 13 thèmes qui contiennent les éléments d’un site Web.

Par exemple, pour le thème 3 de la RGAA qui concerne les couleurs, je vérifie que la couleur du texte contraste suffisamment avec l’arrière-plan grâce au site Contrast Finder.

Après vous avoir expliqué mon travail, je ferai un petit retour sur mon parcours scolaire.

Mon parcours scolaire et mon diagnostic du syndrome d’Asperger

Quant à mes études, j’ai obtenu mon diplôme en littéraire en 2011, et je me suis tourné vers une étude d’histoire.

Je n’ai pas obtenu mon permis, mais c’est après cette période que je me suis cherché moi-même. En effet, j’avais déjà un diagnostic préliminaire d’autisme et je pensais que ce n’était pas assez clair.

Le diagnostic initial était des troubles préautistes. Il s’agit de troubles de l’autisme sans son développement. Cela signifie que j’ai eu les particularités de l’autisme, mais il ne peut pas se développer au fil du temps.

Après avoir terminé mes études, j’ai erré pendant 1 an alors que j’avais reçu mon deuxième diagnostic d’asperger autistique.

Avec ce nouveau diagnostic, j’ai pu, entre autres choses, mieux comprendre mon fonctionnement et mes particularités sensorielles.

Cette nouvelle connaissance sur moi me donnera permettre d’expliquer en quelques mots ce qu’est le syndrome d’Asperger

Focus sur le syndrome d’Asperger

Le syndrome d’Asperger est un trouble neurodéveloppemental qui affecte la fonction cérébrale et les perceptions sensorielles.

Les principales particularités de l’autisme Asperger sont :

  • Difficultés dans les interactions socio-professionnelles
  • Difficultés dans le mode de communication (se faire des amis, comprendre les règles sociales, ne pas comprendre l’ironie et le second degré)
  • Nécessité de routine et de difficulté à s’adapter aux changements et imprévu
  • Une propension à répéter et comportement stéréotype.
  • Intérêts intensément investis.
  • Troubles sensoriels fréquemment associés

L’ autisme n’est pas une maladie. Il est reconnu comme un handicap.

Il faut savoir que l’autisme est vaste, et ses particularités ne sont pas les mêmes pour chaque personne.

Si vous intéressé par le sujet, je vous conseille de lire la bande dessinée de Julie Daches et Mademoiselle Caroline, qui s’appelle La Différence Invisible.

Il évoque le sujet de l’autisme chez la femme. En effet, les femmes sont sous-diagnostiquées par rapport aux hommes parce qu’elles compensent constamment ces particularités.

D’ autres livres et blogs existent comme l’autobiographie de Josef Schovanec, je me dirige vers l’est. Il est considéré comme l’un des porte-parole de l’autisme en France.

Après avoir défini le syndrome d’Asperger, je peux vous dire le début de ma carrière professionnelle.

Début de ma carrière professionnelle

Après mon diagnostic, j’ai soumis ma demande de RQTH (Reconnaissance Quality Worker Disabled) au MDPH (Maison départementale des personnes handicapées). Puis je suis allé pour un stage de 2 mois dans un centre de pré-orientation à Berck (Pas-de-Calais).

Au cours de ce stage, j’ai rencontré à la fois un pédagogue qui m’a permis en partie de reprendre confiance en moi ainsi qu’une formation numérique réservée à Aspies (raccourcissement du mot « Asperger »).

Rencontre avec le mouton à 5 pattes

Je me suis inscrit et rencontré l’initiateur de la formation, qui est aussi mon coach d’emploi et fondateur de l’association Le mouton à 5 Pates : Gérard Labbe.

Cette formation, par Web Force 3, a été organisée à la fois par une entreprise appropriée et une entreprise classique qui nous a prêté la propriété, et par les moutons à 5 pattes.

Plus d’informations sur cette formation peuvent être trouvées sur le blog de l’un des formateurs, Frédéric Girod.

Le mouton à 5 pattes est une association qui veille à ce que les personnes atteintes d’asperger autiste et d’autisme de haut niveau soient rapprochées de l’entreprise. Je suis secrétaire depuis avril 2018.

Je vais discuter brièvement de la formation que j’ai en ont suivi ces cinq mois après la rencontre avec l’association.

Formation pour les développeurs web et e-accessibilité avec les autistes Asperger

Cette formation dans le domaine de la technologie numérique m’a été très bénéfique. En effet, j’ai appris les engrenages du langage informatique (HTML, CSS, JavaScript, PHP et SQL), mais j’ai aussi fait de très belles rencontres.

Au cours de ce cours, j’ai également appris les bases de l’e-accessibilité et j’ai passé ma certification OPQUAST pour la qualité du web.

Après ma certification dans ma poche, j’ai suivi 2 stages où j’ai fait du code et de l’audit.

C’ est aussi pendant cette période que je cherchais activement un emploi avec le soutien du MA5P (mouton à 5 pattes). En effet, j’avais passé plusieurs entrevues d’emploi qui s’étaient plus ou moins bien déroulées.

Pour le poste d’auditeur e-Accessibilité à Koena, je me souviens que l’interview sur un Visio est parti parce que je vivais dans le Nord à ce moment-là.

L’ entrevue s’est bien déroulée malgré mes préoccupations de communication et j’ai finalement obtenu le poste chez Koena dans le Val d’Oise.

Avoir mon arrivée à Koena

Nouvelle organisation dans ma nouvelle vie parisienne

Le défi qui se pose alors était de trouver un logement dans la région parisienne. En quelques semaines, j’ai trouvé un logement temporaire pour la période d’essai à environ 25 minutes de mon lieu de travail.

Je suis arrivé en août 2018 et j’ai été immédiatement frappé par la taille de la foule qui était plus grande et les gens marchant en ligne droite.

J’ ai dû m’organiser dans ma nouvelle vie parisienne et j’ai eu la chance d’avoir été soutenue à la fois par le Mouton à 5 Pattes et le CRAIF (Centre Ressources Autisme d’Île-de-France) pour tout ce qui concerne les charges administratives entre autres.

La petite équipe m’a très bien accueilli et j’ai mieux compris les enjeux de l’e-accessibilité dans notre Quotidien.

De plus, j’ai eu une meilleure idée du fonctionnement de la RGAE dans les audits grâce à Armony, qui m’a aidé à comprendre ce qu’une vérification signifiait et les problèmes sociaux pour les personnes handicapées.

Après la période d’essai réussie, ma collègue Rachel, qui est responsable de bureau, m’a aidé à trouver un autre foyer.

Nous avons rapidement trouvé une colocation juste à côté de mon lieu de travail et qui était immédiatement d’accord avec moi.

Je pourrai vous parler de la partie la plus importante de mon enregistrement à Koena.

Mon inclusion chez Koena

Chez Koena, je ne vérifie pas. Je code aussi, principalement avant (HTML, CSS, Javascript), mais parfois je fais en arrière (PHP). J’utilise aussi des logiciels comme Gimp quand il s’agit d’illustrations.

J’ ai même organisé (avec l’aide de mes collègues) le 18 février 2019, une table ronde sur l’inclusion des asperges personnes autistes dans le monde des affaires.

Dans la boîte, nous avons une très bonne ambiance avec mes collègues (Massouma, Anthony, Rachel et Iman), Samantha (chef de la pépinière StarLabs) et Armony (mon superpatron).

On rit beaucoup pendant qu’on est sérieux au travail. En plus, ils sont toujours là quand j’ai des problèmes.

Parlons maintenant des dispositions prises par Koena pour mon inclusion.

Les installations dans la localité

Installations physiques

La société a soumis des demandes d’équipement pour mon poste de travail. En effet, je suis sensible à certains types de bruit, comme le brouhaha et les sons disparates.

J’ ai pu profiter d’un casque anti-bruit qui m’est très utile dans certaines situations.

Ce que je ne vous ai pas dit, c’est que je pouvais recevoir la visite d’un ergonom qui a mis ma façon de travailler à l’épreuve. Elle a conseillé moi d’abord à utiliser les deux écrans.

Tu devrais savoir qu’avant d’arriver chez Koena, j’avais toujours travaillé avec un seul écran d’ordinateur. J’ai appris quand j’ai passé à utiliser les deux écrans, ce qui est beaucoup mieux.

J’ ai également pu créer un siège adapté à ma taille et un dispositif pour déplacer l’écran afin d’être bien positionné.

En même temps, j’ai un autre type de mise en page qui se fait à travers jobcoaching.

La mise en œuvre du coaching d’emploi

Le MA5P est également présent dans le coaching d’emploi. Le soutien se fait en termes de gestion avec l’exécution d’entretiens mensuels, des rapports quotidiens qui s’appliquent également à mes autres collègues.

Ce soutien sert également à maintenir une bonne relation professionnelle avec mes collègues et à comprendre comment fonctionne une entreprise en général.

En outre, Armony écrit généralement étape par étape les tâches, surtout quand il s’agit de choses que je n’ai jamais faites auparavant. Et Gerard du Mouton à 5 Pattes a sensibilisé mes collègues à l’autisme.

Passons maintenant aux avantages et aux essais qui m’ont rendu plus fort.

Les avantages et les essais qui m’ont rendu plus fort dans mon inclusion chez Koena

En revenant à mon inclusion, mes ailes se sont progressivement développées à mesure que j’avançais. Par conséquent, je vais vous énumérer les avantages de mon admission à Koena et les tests qui m’ont permis d’être encore plus fort.

Les

avantages Avantages en premier lieu :

  • Ma colocation est à moins de 15 minutes de mon lieu de travail
  • .

  • J’ ai de la chance de ne pas avoir de trains fréquentés qui sont encore proches de la capitale.
  • Je suis avec de grands collègues et un grand patron.
  • Je me suis fait des amis dans la pépinière où nous vivons.
  • Le MA5P a toujours été présent au sujet de mon inclusion à Koena.
  • J’ ai la chance d’être considéré comme un employé d’une entreprise classique.
  • Mon travail en affaires m’apporte beaucoup.
  • Grâce à cette confiance, j’ai pu ajouter ma personnalité Découverte du sport et de la méditation
  • .
  • J’ ai beaucoup appris sur l’e-accessibilité et le handicap, surtout
  • j’ai découvert de nouveaux plats culinaires.

Les épreuves qui m’ont rendu plus fort

Les épreuves qui m’ont permis d’être plus fort :

  • Apprenez à demander de l’aide en amont.
  • Contrôlez mes émotions en toutes circonstances.
  • Devenez plus professionnel
  • Gagnez en autonomie dans mes tâches et dans la gestion.
  • Tests de télétravail pendant la période COVID.
  • Détendez-vous un peu plus (ce n’est pas encore tout à fait gagné).
  • Améliorer ma curiosité pour la vie en général.

En conclusion de cet article, je voudrais me concentrer sur le télétravail après la pandémie.

Focus sur le télétravail en tant qu’autiste Asperger

Au cours des derniers mois, j’ai télétravaillé avec mes parents dans les Hauts-de-France après l’incarcération.

Je me souviens qu’au début ce n’était pas facile, parce que je devais me réhabiliter dans un nouvel environnement qui est ma ville natale.

Peu à peu, j’ai appris à mieux m’organiser dans ma planification et dans mes tâches spécifiques.

Trouver

Je termine cet article avec le fait que j’aime mon travail et que je suis très heureux d’être chez Koena . Même aujourd’hui, malgré quelques petites percées, l’inclusion des autistes dans le monde du travail reste très compliquée.

En effet, entre 76 et 90% des autistes sont au chômage (étude Autism Europe février 2015, PDF -Mo). Ce chiffre peut s’expliquer en partie par le manque de conscience de l’autisme, qui a duré près de 50 ans.

Cela ne m’a pas empêché d’avoir une vie de travail heureuse et satisfaisante, mais il reste beaucoup à faire pour remédier aux préjugés que les autistes rencontrent dans la vie quotidienne.

Les différents professionnels de santé pouvant diagnostiquer l’autisme Asperger

Maintenant que vous savez où chercher pour un diagnostic, il est temps de découvrir les différents professionnels de santé qui peuvent diagnostiquer l’autisme Asperger.

Vous devez noter qu’un diagnostic doit être posé par un professionnel formé et expérimenté dans le domaine de l’autisme. Les différentes professions médicales pouvant participer à un diagnostic d’autisme Asperger sont la psychiatrie, la neuropsychologie, la pédopsychiatrie ou encore la neurologie.

Les psychiatres sont des médecins spécialisés dans les troubles mentaux et émotionnels. Ils ont une formation spécifique en psychopathologie et utilisent souvent des entretiens cliniques pour aider au dépistage et au diagnostic des troubles autistiques comme l’Asperger.

La neuropsychologie est une branche de la psychologie qui étudie les liens entre comportement, cognition et cerveau. Les neuropsychologues peuvent réaliser des tests cognitifs pour évaluer les capacités intellectuelles ainsi que les fonctions exécutives telles que l’attention ou la mémoire chez une personne présentant des symptômes d’autisme.

La pédopsychiatrie se concentre sur le développement mental des enfants et peut donc être utile pour identifier rapidement si un enfant montre certains signaux avant-coureurs d’un trouble du spectre autistique comme l’Asperger.

Les neurologues se concentrent sur le système nerveux central (cerveau) ainsi que sur son interaction avec notre corps physique. Les neurologues peuvent utiliser divers outils tels que des scanners cérébraux ou des IRM afin d’aider à poser un diagnostic précis chez une personne présentant possiblement un TSA.

Vous devez noter que tous les professionnels ne sont pas aussi bien formés à la reconnaissance et au diagnostic de l’autisme Asperger. Il est donc recommandé de chercher un professionnel ayant une expérience spécifique dans ce domaine, en se référant à des associations spécialisées ou encore grâce aux retours d’expérience d’autres personnes qui ont été diagnostiquées avec succès.

Les critères diagnostiques de l’autisme Asperger selon le DSM-5

Maintenant que vous savez où chercher pour un diagnostic et quels professionnels de santé peuvent vous aider, il faut se pencher sur les critères diagnostiques utilisés pour identifier l’autisme Asperger.

Les critères diagnostiques de l’autisme Asperger ont récemment été définis dans le manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM). Le DSM-5 spécifie que les personnes atteintes d’Asperger doivent présenter une altération significative dans deux domaines clés :

Il peut y avoir des difficultés marquées dans la communication non verbale telle que le contact visuel, les expressions faciales ou encore la gestuelle. Les personnes atteintes d’Asperger ont souvent du mal à comprendre les codes sociaux implicites tels que prendre des tours parlant lors d’une conversation ou respecter la distance physique appropriée entre deux individus.

Ces difficultés sociales sont souvent accompagnées par un intérêt restreint et stéréotypé. Cela peut se manifester par une fixation intense sur un sujet particulier comme l’informatique ou encore l’histoire militaire.

C’est pourquoi il faut que les professionnels de santé qui effectuent le diagnostic considèrent à la fois les comportements actuels ainsi que ceux observables depuis l’enfance afin d’avoir une vue complète du tableau clinique.

Le second domaine clé concerne la communication elle-même. Les personnes atteintes d’Asperger peuvent rencontrer des difficultés liées au langage courant telles que :

• Des difficultés à interpréter les nuances de langage telles que l’ironie ou le sarcasme
• Une utilisation inhabituelle du ton et du volume lorsqu’ils parlent
• Des difficultés pour comprendre les conversations téléphoniques.

Les personnes atteintes d’Asperger ont aussi des intérêts très spécifiques, souvent centrés sur des sujets complexes voire ésotériques. Cette intensité dans ces centres d’intérêt peut être émotionnellement saturante pour elles-mêmes ainsi que pour leurs proches.

Il faut noter cependant qu’il n’existe pas une seule façon de diagnostiquer l’autisme Asperger. Les professionnels peuvent donc utiliser leur expérience clinique personnelle afin de poser un diagnostic avec précision.

Si vous pensez avoir la possibilité d’être autiste Asperger, il est crucial de consulter un professionnel formé et expérimenté dans ce domaine afin d’avoir un diagnostic fiable et complet. En prenant votre temps pour trouver et choisir le bon professionnel, vous pouvez minimiser le stress lié au processus tout en maximisant vos chances de succès dans votre traitement futur.