Les conditions d’application du TURPE

La facture d’électricité, que ce soit pour les particuliers ou les entreprises comprend une partie consacrée à l’acheminement de l’électricité : c’est le TURPE. Mais que représente-t-il réellement ? Comment est appliqué le TURPE et quelle est son importance ? Est-il possible pour les entreprises de l’optimiser ? Le présent article vous renseigne essentiellement sur ses conditions d’application.

Le TURPE, de quoi s’agit-il ?

Le TURPE, est le Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Électricité. Il permet le transport et la distribution de l’électricité sur les réseaux. En d’autres termes, il permet de « financer l’acheminement de l’électricité de différents centres de production aux lieux de consommation finals ». Ces lieux peuvent être les entreprises, les particuliers ou encore les collectivités.

A lire en complément : Bâtiment modulaire permanent : quels usages professionnels possibles ?

En réalité, il existe deux types de TURPE. Il s’agit notamment du TURPE HTB et du TURPE HTA-BT. Le TURPE HTB concerne les gros consommateurs d’énergie tels que les collectivités et les industries. Pour ce qui est du TURPE HTA-BT, il s’applique aux utilisateurs branchés au réseau de basse tension. Il concerne donc les plus petits consommateurs.

L’application du TURPE aux entreprises

Le TURPE est un tarif appliqué aux entreprises afin d’assurer la maintenance du réseau électrique en France. En effet, il permet de financer les actions des structures telles que :

A découvrir également : Comment utiliser un ressort pour l'épilation ?

  • Enedis, le gestionnaire de réseau de distribution d’électricité français principal en France ;
  • Certaines Entreprises Locales de Distribution (ELD) venant complétées l’activité d’Enedis ;
  • RTE, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité.

La détermination et la fixation du montant du TURPE sont assurées par la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE). Pour y parvenir, la CRE se base sur les critères tels que la péréquation tarifaire, l’horosaisonnalité, le timbre-poste et la tarification.

De même, la CRE applique le montant du TURPE tout en tenant compte de trois composantes essentielles :

  • La composante annuelle des soutirages ;
  • La composante annuelle de gestion ;
  • Et de celle de comptage.

À qui s’applique le TURPE ?

Le TURPE s’applique aux consommateurs finaux de deux manières. Il peut l’être directement sur la facture d’électricité. Cela concerne les consommateurs professionnels et aussi les particuliers.

Il peut être également payé par le biais d’un Contrat d’Acheminement sur le Réseau de Distribution (CARD). Ce mode de paiement est consacré aux industries et aux collectivités ayant une grande consommation.

Par ailleurs, le TURPE représente une part non négligeable des dépenses en électricité des entreprises. Cette part peut aller jusqu’à 40 % de la facture d’électricité.

Par conséquent, il est important pour une entreprise d’œuvrer pour la réduction de sa consommation énergétique puisque le TURPE vous amène en tant qu’entreprise de grande consommation à débourser une somme colossale en facture d’électricité.

Les critères d’optimisation de la facture d’électricité

Il est possible pour une entreprise, grâce à un opérateur d’effacement énergétique, de participer aux effacements électriques et d’être rémunérée pour ce service. Ce gain net peut venir compenser le coût engendré par le TURPE sur la facture d’électricité.

Pour optimiser votre facture d’électricité, vous pouvez également optimiser votre puissance souscrite en analysant votre consommation et vos dépassements de puissance.

Vous devez également porter une attention au choix de votre option tarifaire TURPE qui dépend de vos puissances atteintes et du temps d’utilisation de votre puissance souscrite.

Show Buttons
Hide Buttons