Huile de CBD et légalité

Le CBD est une substance plus douce que le cannabis, qui ne provoque aucun effet psychotrope. Il ne faut en effet pas confondre le cannabis et le cannabidiol, qui sont deux substances différentes. Il existe ensuite de nombreux produits à base de CBD sur le marché. Le plus connu d’entre eux est l’huile de CBD. Qu’en est-il toutefois de sa légalité, en France et dans les autres pays du monde ?

La légalité de l’huile de CBD dans les différents pays

La législation du CBD divise non seulement les internautes, mais aussi les gouvernements à travers le monde. La légalité du CBD peut ainsi varier d’un pays à un autre. Parmi les pays où l’huile de CBD est légale, on retrouve par exemple la France, la Chine et le Japon. Cela dit, il faut strictement respecter le taux de THC autorisé dans les produits. Au Canada, le CBD est totalement légal. Les Canadiens peuvent donc acheter librement des produits à base de CBD. Pour cultiver des plantes avec de fortes teneurs en CBD, les producteurs doivent néanmoins obtenir une licence.

A voir aussi : Nouvelle cigarette électronique : quel modèle choisir ?

C’est également le cas pour cultiver des plantes de chanvre avec une teneur inférieure à 0,3 %. La majorité des pays africains interdisent la vente de produits à base de CBD ou de cannabis, excepté l’Afrique du Sud. L’Uruguay, quant à lui, est le seul pays d’Amérique latine où la consommation de CBD est légale. Enfin, aux États-Unis, la légalité de l’huile de CBD varie d’un État à un autre. Si vous séjournez aux États-Unis et que vous envisagez d’acheter de l’huile de CBD, informez-vous alors sur la légalité du produit dans l’État où vous vous trouvez.

légalité huile CBD pays

A lire également : Où acheter du e-liquide au CBD ?

La particularité de la loi française sur l’huile de CBD

En France, la législation sur le CBD ne cesse d’évoluer. Aux dernières nouvelles, les produits dérivés du chanvre (dont l’huile de CBD) doivent présenter une teneur en THC de 0 %. Cela dit, la MILDECA, ou Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives, rend légale la consommation des produits au CBD contenant un taux de THC inférieur à 0,3 %. Le CBD n’est légal que sous forme d’extrait, ce qui veut dire que l’huile de CBD et les gélules sont autorisées. La suspension de l’arrêté de l’article R5132-86 autorise également la commercialisation des feuilles et des fleurs du chanvre.

Traverser les frontières avec de l’huile de CBD

Au sein de l’Union européenne, vous pouvez généralement voyager et traverser les frontières avec de l’huile de CBD, car l’achat y est autorisé. Comme la situation évolue souvent, il faut tout de même faire attention et bien vous renseigner avant le voyage. En dehors des frontières de l’Union européenne, l’autorisation dépend des réglementations douanières en vigueur dans le pays d’entrée. En Thaïlande, au Vietnam et en Indonésie par exemple, les réglementations douanières sont très rigoureuses concernant les produits au CBD. Pensez donc à bien vous renseigner avant votre départ si vous souhaitez voyager avec de l’huile de CBD.