Bourse : l’activité des particuliers reste soutenue au troisième trimestre

L’activité des particuliers est restée soutenue au troisième trimestre. Le nombre de personnes ayant réalisé au minimum un ordre sur des actions entre juillet et fin septembre est cependant moins élevé qu’au second trimestre. Parmi les 782 000 personnes ayant effectué au moins un ordre d’achat, 40 000 n’en n’avait encore jamais fait.

Un volume de transactions élevé

11,4 millions de transactions ont été réalisées en France sur des actions au cours du troisième trimestre. C’est légèrement plus que l’année précédente sur cette même période. Un point positif alors que l’été a été marqué par les perspectives de normalisation des politiques monétaires et l’inflation des prix des matières premières. Le seul point d’ombre pour ce trimestre reste le solde entre les acheteurs et les vendeurs qui s’est légèrement contracté et a même baissé un peu par rapport au troisième trimestre de 2020. Alors que la période qui vient de s’écouler est globalement positive, de nouveaux investissements financiers se développent, comme les options listées.

Lire également : Les conditions d’application du TURPE

Qu’est-ce qu’une option et comment investir dedans ?

Une option correspond au droit d’acheter ou de vendre une quantité d’actifs selon une période et un prix déterminés à l’avance. Il existe deux types d’options : les options d’achat, qui donnent le droit au détenteur d’acheter une certaine quantité d’actifs et les options de vente, qui se réfèrent aux vendeurs.

Le prix d’une option évolue selon celui du sous-jacent, mais aussi en fonction de l’offre et de la demande. Les options sont vendues et achetées sur le marché grâce à un intermédiaire. Il s’agit le plus souvent d’un courtier en ligne, mais il peut aussi s’agir d’une banque de réseau. Attention cependant, s’il est possible d’investir dans les options quand on est un particulier, il s’agit d’un investissement réservé à des personnes averties et ayant une bonne connaissance des marchés financiers.

Lire également : Comment améliorer l'habitat d'une personne âgée ?

Les risques de l’investissement dans les options

Lorsqu’on investit dans des options, il n’est pas garanti de récupérer sa mise. Il est donc possible de perdre la prime payée au vendeur si l’option n’est pas exercée, une donnée à prendre en compte avant de se lancer dans ce type d’investissement. Du côté des vendeurs de call et de put, il reste obligatoire de vendre ou d’acheter le sous-jacent si l’acheteur exerce l’option. La perte potentielle est alors très grande et dépendra du cours du sous-jacent. D’autres risques existent également, à l’exemple des risques de liquidité ou de contrepartie. S’entourer de professionnels peut donc être une bonne initiative lorsqu’on se lance dans l’investissement financier de ce type.

Show Buttons
Hide Buttons