Comment résilier un abonnement SFR sans frais ?

Chez SFR, comme chez tous les opérateurs français, la résiliation d’un abonnement entraîne le paiement de frais de résiliation. Ces frais peuvent être différents en fonction de l’offre souscrite, mais le but reste le même et il consiste à dissuader l’abonné dans son projet de résiliation. Toutefois, il existe des solutions pour contourner ces frais de résiliation. C’est ce que nous allons voir dans cet article après avoir analysé le montant de ces frais.

Le coût d’une résiliation chez SFR

La résiliation chez SFR entraîne en effet des frais de résiliation systématiques. Le but premier chez l’opérateur est de dissuader les abonnés à résilier les offres et on peut constater cette technique de dissuasion partout chez les opérateurs français. Chez SFR en tout cas, le coût de ces frais de résiliation est très clair et se manifeste comme suite :

Lire également : Que faut-il savoir sur les paliers lisses ?

Offre internet : Pour les abonnements internet, que ce soit une offre SFR ou RED by SFR, les frais de résiliation sont fixes et s’élèvent à 49€. Toutefois, en fonction de la période d’engagement et du moment de la résiliation, vous devez vous acquitter d’un certain montant en plus.

Pour un abonné qui a souscrit à une offre de 12 mois d’engagement, s’il décide de résilier l’abonnement avant ces 12 mois, il devra s’acquitter de la totalité des mensualités restantes en plus des frais fixes de 49€.

A lire en complément : Google Chrome : fin des extensions payantes

Si l’abonné a souscrit à 24 mois d’engagement et qu’il souhaite résilier avant la fin des 12 premiers mois, il devra s’acquitter de la totalité des mensualités restantes de la première année ainsi que de 25% des mensualités restantes de la deuxième année.

Si l’abonné compte résilier une offre de 24 mois d’engagement entre le douzième et le vingt-quatrième mois, il devra s’acquitter des 25% des mensualités. Les frais fixes de 49€ sont toujours à payer en plus.

Forfait mobile : Pour les forfaits mobiles, les frais de résiliation dépendent également de la durée de l’engagement et du moment de résiliation à l’image des offres internet. Par contre, les 49€ de frais fixes ne s’appliquent pas aux forfaits mobiles.

Comment résilier un abonnement SFR sans payer les frais ?

Il existe trois solutions pour éviter les frais de résiliation chez SFR. La première solution qui semble la plus évidente consiste à attendre la fin de la période d’engagement. En effet, chaque abonné est libre de mettre fin à l’abonnement une fois la durée de l’engagement passé. Par contre, pour les offres internet de SFR et RED by SFR, les 49€ de frais fixes s’appliquent toujours. C’est ce qui nous emmène à la deuxième option.

La deuxième option pour éviter les frais de résiliation chez SFR consiste à se tourner vers un autre opérateur. La plupart des opérateurs français proposent de rembourser les frais de résiliation de nouveaux abonnés jusqu’à une certaine limite. Cette limite est plafonnée à 100€.

Enfin, la dernière solution consiste à fournir un motif légitime. Si l’abonné peut justifier un motif considéré comme légitime aux yeux de la loi, SFR ne peut exiger aucuns frais de résiliation, et ce, peu importe la durée, de l’engagement. Nous parlerons un peu plus de ces motifs légitimes ci-dessous.

Les motifs légitimes pour éviter les frais de résiliation

Il existe en effet différents motifs que la loi française considère comme étant légitimes et grâce auxquels les abonnés peuvent bénéficier d’une exonération des frais de résiliation. Voici quelques motifs considérés comme légitimes :

Déménagement : un déménagement peut être considéré comme un motif légitime obligeant l’opérateur à libérer l’abonné des frais de résiliation. Toutefois, l’abonné devra prouver qu’il n’a plus accès au service de SFR depuis son nouveau logement.

Handicap ou maladie : Un handicap ou une maladie peut aussi être considéré comme motif légitime si l’abonné peut justifier que ses conditions physiques ne permettent plus de profiter de l’offre souscrite chez SFR.

Décès : Si l’abonné est décédé, SFR n’aura pas le droit de lui retirer des frais de résiliation.

Surendettement ou faillite : Si l’abonné prouve qu’il est en situation de surendettement ou de faillite, SFR devra lui libérer des frais de résiliation.

Chômage : Si l’abonné se retrouve au chômage, il ne sera pas en mesure de payer correctement ses factures et SFR devra lui libérer des frais de résiliation.

Mise en détention : Si l’abonné est en détention, les frais de résiliation de SFR seront automatiquement annulés.