Santé

Que penser de la téléconsultation ?

La téléconsultation est une nouvelle pratique qui a été remboursée depuis plusieurs mois par l’assurance maladie et qui soulève encore de nombreuses questions de la part des patients et des professionnels. En plus de sauver le système de soins de santé, la téléconsultation quotidienne permet également de gagner du temps et d’améliorer le suivi des patients les plus isolés. Mais qu’en pensent les médecins ? Medaviz révèle les derniers résultats des sondages d’opinion.

73 % des médecins pensent que la télémédecine fera partie de leur vie professionnelle quotidienne d’ici 2030 (1)

La télémédecine, et en particulier la téléconsultation par vidéoconférence, est considérée comme une technologie de l’avenir pour la grande majorité des praticiens. Medaviz facilite son accès en vous permettant de gérer vos rendez-vous, consultations et tous les échanges que vous pouvez avoir avec vos patients de manière sécurisée et confidentielle.

Lire également : Comment prévenir la dépression ?

Près d’un médecin sur deux, soit 45%, croient que les innovations technologiques permettront plus de temps pour le patient et pour la formation (1)

Cette économie de temps est déjà une réalité avec la téléconsultation et répond à une demande de la plupart des professionnels de la santé. En effet, 46 % des omnipraticiens disent qu’il leur est difficile de consacrer autant de temps qu’ils le souhaitent à leurs patients. Jusqu’à 76 % d’entre eux se plaignent d’une sursollicitation régulière sous forme d’appels, de courriels ou de SMS. (2)

La téléconsultation facilite la gestion administrative

Une consultation en personne dans le bureau prend en moyenne 18 minutes pour les médecins généralistes et 22 minutes pour les spécialistes (2). Tous les professionnels conviennent que ses consultations devraient durer plus longtemps. Les principales contraintes mentionnées étaient la gestion administrative et le nombre croissant de demandes de consultations. Grâce à la téléconsultation, les procédures sont facilitées. Comme la carte Vitale ne peut pas être lue à distance lors de la téléconsultation, il suffit de charger votre patient en mode Sésame dégradé. Sur côté paiement, le patient informe son IBAN sur Medaviz lorsqu’il s’est inscrit et est chargé lorsque l’acte est cité. Vos transactions sont donc contrôlées et sécurisées.

A lire en complément : Qu'est-ce que les alarmines ?

Les médecins généralistes estiment qu’ils pourraient consacrer jusqu’à 20 % environ de leur temps hebdomadaire à la téléconsultation (2)

C’ est en tout cas ce que révèle cette enquête, avec une ventilation en 2/3 (environ 7 heures) au lieu de consultations et 1/3 (presque 3h30) en plus des heures actuellement consacrées à la pratique médicale. Ce temps supplémentaire permet de combler les créneaux actuellement inutilisés tout en s’attaquant au problème de la sursollicitation. Pour 70 % des médecins, la téléconsultation aide à mieux gérer le nombre de demandes de consultation et plus d’un médecin sur deux (59 %) croit qu’elle contribue à améliorer la prise en charge et le suivi des patients chroniques.

  1. Etude du MACSF, établie sur la base d’un questionnaire envoyé en mai 2018 à 8 000 médecins membres, de toutes spécialités et statuts (hôpital, employé, libérale, interne).
  2. Enquête Ipsos Santé, avril 2018, auprès de 157 généralistes et spécialistes dans toute la France.