Quand Doit-on faire une demande de visa pour les USA ?

Entre « l’interdiction de voyager » (interdiction d’entrée aux États-Unis pour les voyageurs en provenance d’Europe) mise en œuvre pour des raisons de santé, les suspensions de la carte verte décidées par Donald Trump il y a deux mois et celles ayant un visa de travail la semaine dernière, il y a quelque chose à perdre. Pour vous aider à naviguer, nous avons identifié les questions que vous nous posez le plus souvent, par e-mail ou lors de nos webinaires et émissions sur le sujet, et avons consulté des avocats et des experts.

1 Les visas valides sont-ils suspendus

Ne fais pas ça ! Tout visa déjà délivré (que le titulaire soit aux États-Unis) restera valide. En outre, il est toujours possible de demander une extension, un renouvellement ou un transfert vers un autre type de visa, si le titulaire est déjà présent aux États-Unis.

Lire également : Les avantages et les inconvénients d'un déménagement à Lyon

2/ J’ai une demande de visa O en cours. La suspension m’inquiète ?

Non : pour le moment, suspendre jusqu’à la fin de l’année la délivrance : des visas d’immigrant (cartes vertes) ; des visas H-1B, H-2B, L et J. D’autres visas sont toujours autorisés : O (« compétences extraordinaires », souvent appelé « visa d’artiste ») ; E (investisseurs) ; F (étudiants), etc.

3/ Je suis aux États-Unis avec un visa J-1 ; mon conjoint doit me rejoindre. Est-ce que vous serez en mesure d’obtenir votre visa ?

A lire en complément : Bâtiment modulaire permanent : quels usages professionnels possibles ?

A priori non : Les visas « à charge » (conjoint ou enfant) sont également concernés par la suspension. Ce sont des visas H-4, J-2 et L-2.

4/ Je dois commencer en tant que V.I.E (International Corporate Volunteer) en septembre. Est-ce que je suis inquiet à ce sujet ?

Les VIES (un système subventionné par l’État français) reçoivent un visa J-1 aux États-Unis. Ils sont donc concernés par cette suspension. Par conséquent, vous ne pourrez pas commencer votre V.I.E à la date prévue, sauf si vous êtes déjà en possession de votre visa, délivré par un UU américain.

Il existe plusieurs catégories des visas J-1 : stagiaire (« stagiaire » ou « apprenti », selon le cas ; enseignant (surtout dans les écoles franco-américaines) ; au pair ; animateur de camp ; emplois étudiants (« voyages de travail d’été »). Ils sont tous sujets à suspension. D’autres, en revanche, sont sauvés : étudiants en médecine ; lycéens en échange à long terme.

5/ Mon visa J-1 touche à sa fin. Je suis actuellement en France. Est-ce que je peux le renouveler ?

Si votre visa J-1 était toujours valide le 23 juin, oui, vous pourrez obtenir votre renouvellement même si vous n’étiez pas aux États-Unis à cette date. Mais concrètement, pour l’obtenir, il faudra que les consulats reprennent leurs rendez-vous. Et même une fois votre visa obtenu, les frontières devront être rouvertes (voir ci-dessous). Sinon, si votre visa avait déjà expiré le 23 juin, vous ne pourrez pas faire de demande de renouvellement avant le 31 prochain de décembre.

6/Je suis en France, j’ai reçu mon visa L-1. Je peux aller en Amérique ? U.U. ?

Oui, selon la dernière proclamation : la suspension ne vous concerne pas car vous aviez déjà un visa valide le 23 juin, date de son entrée en vigueur. En revanche, elle est affectée par « l’interdiction de voyager » qui interdit à tout étranger ayant séjourné en Europe au cours des 15 derniers jours (à l’exception des détenteurs de la carte verte) d’entrer sur le territoire américain. Par conséquent, pour entrer aux États-Unis, vous devrez attendre la levée de l’interdiction de voyager. Il n’y a pas de date pour le moment, mais le fait que l’Union européenne vient d’étendre l’interdiction d’entrée aux personnes en provenance des États-Unis ne suggère pas un retrait américain rapide.

7/Je suis aux États-Unis avec un visa H1-B mais il expirera bientôt. Que puis-je faire ?

Les nouvelles réglementations n’interdisent pas demander une extension du statut H-1B. Cela dépend de votre employeur (il en va de même pour les visas L). Cette prolongation peut aller jusqu’à 240 jours au-delà de la période de validité initiale du visa (techniquement, la date de I-94).

8/ Je suis aux États-Unis avec un visa L. J’ai une demande de carte verte en cours. Cela sera-t-il affecté ?

Outre l’interdiction de délivrer des visas H-1B, H-2B, L et J, la proclamation a renouvelé la suspension de la délivrance de la carte verte en vigueur (« résident permanent ») depuis avril. Toutefois, cela ne s’applique qu’aux personnes qui se trouvent actuellement à l’étranger. Par conséquent, les procédures actuelles (ou futures) pour les personnes présentes aux États-Unis restent inchangées (techniquement, une « demande d’ajustement du statut I-485 »).

9/ J’ai été tiré au sort le 1er avril lors de la loterie des visas H-1B. Ce décret remet en cause ce tirage au sort ?

A priori, le processus se poursuit normalement : les fichiers extraits aléatoirement continueront d’être examinés par l’USCIS et des visas pourront être accordés. En revanche, les personnes touchées ne pourront pas entrer aux États-Unis avant le 31 décembre 2020, ou plus tard si le décret est prolongé.

10/ Je dois aller étudier aux États-Unis au début de l’école 2020. J’ai besoin d’un visa étudiant (F1). Est-ce que je pourrai partir ?

Les visas F1 ne sont pas suspendus. Cependant, comme les États américains sont actuellement fermés, il n’est pas possible d’obtenir un visa pour le moment. « Pour le moment nous n’avons pas de date de reprise pour ces services consulaires », nous dit-il depuis le département d’Etat.

11/ J’ai une demande L-1 en cours. Ma « pétition » a été acceptée et depuis, j’attends un rendez-vous au consulat que je n’ai pas pu obtenir en raison de la crise du coronavirus. Je suis concerné par l’interdiction.

Oui. Seules les personnes titulaires du visa (« cachet » sur leur passeport) sont exclues de la suspension de délivrance. Dans votre cas, vous n’êtes pas encore titulaire de visa, vous devrez donc attendre au moins jusqu’au 31 décembre 2020 pour obtenir un visa.

12/ Je suis en France en ce moment (et j’y étais le 23 juin). J’ai toujours un visa étudiant valide mais j’attends un visa J-1. Y aurai-je droit ?

Non : Après quelques retards, l’administration a publié un amendement à la proclamation présidentielle le mardi 30 juin, indiquant que seules les personnes titulaires de visas H, J et L étaient concernées par cette exemption. Dans votre cas, votre visa F-1 ne vous permet pas de demander un J-1. Vous devrez attendre le 31 décembre (au moins).

13 J’étais aux États-Unis avec un visa L-1 le 23 juin 2020. Cela va bientôt expirer. Puis-je voyager en France et y renouveler mon visa (quand les consulats ont rouvert) ?

A priori oui, mais une série de tweets du département d’État a semé la confusion suggérant apparemment que le seul à voyager ferait tomber les personnes dans leur cas sous le coup du décret suspendant le visa présidentiel. L’AILA (American Immigration Lawyers Association) a notamment réagi en critiquant ces tweets qui semblent contraires à la lettre de la proclamation. Mais en cas de doute, de nombreux avocats spécialisés conseillent actuellement à leurs clients de ne pas quitter le département du Commerce des États-Unis s’ils ont besoin d’un renouvellement de visa. (Comme indiqué ci-dessus, il est possible d’obtenir une extension de permis de travail aux États-Unis auprès de l’USCIS.)